LE DÉFI COVID

Paroles de Francine Labbé

La COVID a fermé toutes les portes. Elle nous a fait reclus à demeure. Le confinement d’abord c’est l’isolement, c’est être seuls entre ses murs, des murs bruyants; tous entassés sans se voir ni se toucher… C’est faire des files et se contenter de l’essentiel, tout en perte de temps, en inconfort debout, à la pluie parfois. Et la journée y passe, le courage s’y use, la patience en prend un coup. Avec le temps la désolation pointe son nez car nul ne sait quand ça va finir.

Le téléphone et internet a remplacé les visites et ça ne peut suffire aux besoins ne serait-ce que de s’alimenter; mes réserves ont fondu dans tous les domaines. Ma communauté c’est des amis qu’on ne peut plus voir, la famille réduite à ma fille qui a bien voulu me ravitailler aux deux semaines. Soutient précieux, mais soutient partiel tout de même; alors qu’avant c’est moi qui allais lui donner un coup de main.

La COVID je l’ai vécue comme une épreuve: la dépendance, l’inaction, l’ennui crasse et les nouvelles déprimantes de la radio en boucle sur l’état de la pandémie m’ont été pénibles à subir. Tous mes projets en ont été entachés.

Ce texte a été composé lors de l’atelier d’écriture avec Céline Bélanger.
Ces ateliers ont lieu les mercredis de 9h à 12h à la Voisinerie et à l’Espace Lapierre (en alternance).
Pour participer, contactez Céline : cbela9@hotmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :